Comment se déroule une vente aux enchères ?

Tout savoir sur le déroulement d’une vente aux enchères pour profiter des bonnes affaires

Bijoux, tableaux, meubles, véhicules ou encore bouteilles de vin : la vente aux enchères vous permet d’acheter ou vendre toutes sortes de choses. Mais comment participer à une telle vente, dont l’univers nous paraît bien souvent mystérieux ?

Se renseigner et déterminer un cadre

Pour que vous puissiez participer à une vente aux enchères, il faut tout d’abord que vous en soyez informé. Pour cela, consultez la presse locale et les journaux d’annonces légales : les commissaires-priseurs y annoncent les ventes à venir. Avant même la vente, il est important que vous vous renseigniez sur les objets qui y seront présentés ; une fois que le marteau est tombé, il n’est plus possible de revenir sur sa décision. Tous les lots sont exposés pendant au moins une journée, avant la vente ; c’est l’occasion de découvrir les objets, de faire son choix mais surtout de poser toutes les questions utiles quant à ceux dont vous souhaiteriez faire l’acquisition. Enfin, il faut vous fixer pour chaque objet un prix que vous n’êtes pas prêt à dépasser, pour ne pas faire d’excès une fois emporté dans le feu de l’action ; à cet égard, prenez en compte les frais prélevés par la société de vente, qui peuvent aller jusqu’à 25 % du prix adjugé.

Savoir enchérir sur place ou par téléphone

La vente commence par la lecture des conditions de vente, et les lots sont ensuite présentés suivant leur ordre de numérotation au catalogue. Lorsque vous assistez directement à la vente, un simple geste vous suffit pour indiquer au commissaire-priseur que vous souhaitez enchérir ; c’est lui-même qui fixe le montant de la surenchère, qui décide donc de faire augmenter les prix de 10 en 10 € ou de 200 en 200 €, selon la valeur de l’objet. Vous n’avez aucune prise sur ce montant. Vous pouvez aussi demander un paddle, un petit panneau sur lequel figure votre numéro d’enchérisseur et le lever pour signifier votre intention de surenchérir. Vous pouvez aussi passer outre le pas d’enchère dans le but d’intimider vos concurrents et réaliser un « jump », c’est-à-dire proposer directement un prix supérieur à celui annoncé par le commissaire-priseur. Vous avez aussi la possibilité d’enchérir à distance, par téléphone ou internet, à condition de fournir un RIB à la société de vente. Vous pouvez aussi laisser des instructions à la société de vente via un ordre d’achat indiquant le montant maximum que vous êtes prêt à concéder ; le commissaire-priseur se chargera alors de vous représenter. Le dernier enchérisseur, appelé l’adjudicataire, remporte l’objet et doit payer comptant le montant adjugé ainsi que les frais. Si vous avez fait une enchère mais que vous êtes insolvable, cela s’appelle une « folle enchère » ; l’objet sera remis en vente et vous devrez vous acquitter de l’éventuelle différence de prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *